"1336" ou l’exemple d’une SCOP emblématique.

Un ouvrier de Fralib - Interception du 22 janvier 2017
Un ouvrier de Fralib - Interception du 22 janvier 2017 © Radio France / Pascal Dervieux

Pendant des années, des millions de sachets de thé Lipton ou d’infusion l’Éléphant sont sortis des chaînes de l’usine installée à Géménos, tout près d’Aubagne. Elle appartenait au groupe anglo-néerlandais Unilever, avant que celui-ci ne décide d’aller produire moins cher, ailleurs … notamment en Pologne.

Entre une direction anonyme et des salariés écœurés et révoltés, le bras de fer durera 1336 jours. A force de mobilisation, de conviction et avec une extraordinaire médiatisation de leur combat, ce sont eux, les salariés, qui obtiendront gain de cause : le maintien des machines sur place, et la relance de la production sous une nouvelle marque : 1336, justement…

A l’époque d’Unilever, plus de 200 personnes travaillaient sur place. Aujourd’hui, ils sont une quarantaine à tout faire : produire, entretenir les machines, acheter la matière première, commercialiser. Aucun des anciens cadres ne s’est embarqué dans l’aventure. Alors ce sont les ouvriers qui ont repris les choses en main, en créant une SCOP. Une forme d’autogestion qui transforme la vie de ceux qui y participent. Même si le succès économique reste un défi de chaque jour.

Reportage de Mathilde Dehimi

Prise de son : Jean-André Giannecchini. Mixage : Jean-Baptiste Etchepareborde

Réalisation d’Anne Lhioreau, assistée de Stéphane Cosme et Zohra Bensmaïli

Pour aller plus loin

Avec l'aimable concours de la documentation sonore de Radio France.

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.