Après la vaste consultation de l'Observatoire International des Prisons sur la condition pénitentiaire, Interception s'intéresse au travail en prison. Ici aussi on parle rentabilité, concurrence, délocalisations, chômage... mais également formation et réinsertion. Claire Chaudière a enquêté en France, en Belgique et en Suisse. - Le centre de détention de Loos ressemble à une petite usine. Les détenus cousent des tapis de sol de voiture. Les plus performants s'en sortent, avec environ 500 euros par mois. Mais d'autres se plaignent de "travailler comme des esclaves". - En Belgique, des détenus fabriquent... des barreaux de prison ! - A la prison suisse de Bellechasse, ils sont bergers, chauffeurs de tracteurs, fermiers... Le directeur admet que "les détenus touchent un cinquième du salaire d'une vendeuse" mais, ajoute-t-il, "ils sont nourris, logés, blanchis"...

liens

Le site de l'Observatoire International des Prisons (OIP)

La section française de l'OIP publie une revue bimestrielle, Dedans dehors. Dans l'avant-dernier numéro, un dossier très critique sur le travail des détenus.### le site du centre de détention de Loos

Loi du 22 juin 1987 relative au service public pénitentiaire

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.