Pendant la dictature militaire en Argentine (1976-1983), Trente mille personnes ont disparu, dont environ cinq cent bébés. Aujourd'hui, ces enfants ont entre 16 et 23 ans, et certains découvrent la vérité : leurs parents ont été assassinés… et dans la majorité des cas ce sont les bourreaux de leurs parents, des membres de l'armée ou de la police, qui les ont élevés en se faisant passer pour leurs vrais parents. A ce jour, 64 enfants - terrible traumatisme - ont retrouvés leur famille. Les 9 membres de la junte militaire au pouvoir pendant ces années-là ont été inculpés pour rapt d'enfant. Reportage : Tania Rizk et Claire Lienart Une association s'occupe particulièrement des enfants disparus d'Argentine : l'ACAT, 7 rue Georges Lardennois, 75019 PARIS Tél : 01-40-40-42-43 ACAT : Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture

invité(s)

Maître Sophie THONON

avocate, spécialiste des cas de disparus.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.