Depuis un demi-siècle, la communauté chrétienne de Jérusalem stagne. Elle représente environ 10 000 personnes.

Dans la vieille ville de Jérusalem
Dans la vieille ville de Jérusalem © Radio France / Etienne Monin

Si ce chiffre (officieux, il n’existe pas de données officielles) n’évolue pas, c'est souvent parce que les plus jeunes partent de la ville trois fois sainte. Les chrétiens de Jérusalem forment une mosaïque de communautés, les Églises catholiques, orthodoxes, arméniennes etc… C’est une petite communauté, fragmentée, et qui n’a même pas de langue commune. Les chrétiens « historiques » de la région sont arabophones, mais dans ces rangs, la communauté chrétienne compte désormais de nombreux fidèles issus des différentes vagues d’immigration.

Pour les chrétiens, Jérusalem a avant tout une dimension spirituelle, mais n’a pas de caractère politique, contrairement aux religions juive et musulmane.

Correspondant à Jérusalem pour Radio France, Etienne Monin est allé rencontrer ces chrétiens qui se sentent souvent malmenés. Des rues de la vieille ville, où des millions de pèlerins viennent chaque année, au Saint-Sépulcre, le cœur de la chrétienté dans la ville sainte, il donne la parole à des fidèles souvent déboussolés, même s’ils sont viscéralement attachés à leur terre, leur ville et leur foi.

Une émission présentée par Vanessa Descouraux

Réalisation : Jérôme Chelius. Mixage : Jean-Philippe Jeanne

Pour aller plus loin :

Avec l'aimable concours de la documentation sonore de Radio France.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.