Le cyberharcèlement est un phénomène de plus en plus répandu : insultes, piratage de compte, usurpation d'identité, publication d'images ou de vidéos volées, propagation de rumeurs: les dégâts peuvent être considérables et personne n’est à l’abri.

Le smartphone instrument de haine
Le smartphone instrument de haine © Radio France / Pascal Dervieux

Les victimes souvent sont des femmes, piégées par leur ex-petit ami par exemple, des utilisateurs de Twitter pourchassés pour avoir posté une simple opinion, et les plus jeunes, filles ou garçons, sont en première ligne de par leur pratique des réseaux sociaux.

C'est un délit difficile à constituer et les peines paraissent souvent bien légères par rapport au préjudice subi. Les médecins parlent même pour certains cas de syndrome post-traumatiques, conséquence d'un choc ultra-violent. 

Le cyberhacèlement : la haine au bout du clic : 

C’est une rediffusion d’un reportage du 7 janvier signé Stéphane Iglesis à Toulouse. Prise de son Jean-André Giannecchini, réalisation Michelle Soulier avec  Stéphane Cosme. Mixage de Jean-Philippe Jeanne 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.