La folle histoire d’un bébé prétendument cloné par la secte des raéliens a au moins eu le mérite de rappeler l’urgence de fixer des règles et des interdits à la recherche biologique. La semaine prochaine, les sénateurs vont réviser la loi de bioéthique, essayer de trouver un équilibre entre les progrès de la science et les droits fondamentaux de la personne. Interception a choisi de s’intéresser à un des aspects de la loi : le débat sur le statut de l’embryon, jusqu’ou faut-il autoriser les recherches ? Est-il souhaitable de faire du clonage thérapeutique, c'est-à-dire de créer des embryons pour la recherche, afin de mettre au point les guérisons de certaines maladies, peut-être dans 10, 20 ou 30 ans ? Les chercheurs doivent-ils récupérer les embryons des couples stériles qu’on a aidés, médicalement, à avoir des enfants ? Espoir des malades, risques de pratiques inacceptables, désir des chercheurs, objections morales ou religieuses : c’est un reportage de Sophie Bécherel .

Dieu, la médecine et l'embryon René Frydman Ed Odile Jacob, 1997. Clonage, à qui le tour ? Marie-Odile Monchicourt Ed Platypus , 2003. Le clonage humain Henri Atlan Ed du Seuil, 1999. Des chimères, des clones et des gènes Nicole Le Douarin Ed Odile Jacob, 2000. Cloner est il immoral Laurent Degos Ed Le Pommier, collection les Petites Pommes du savoir.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.