Dans un univers, aussi fermé et où le silence est d’or, l’institution militaire a créé il y a 2 ans, une structure pour redonner confiance à ses blessés. C’est le CREBAT.

Le syndrome post-traumatique, la blessure invisible
Le syndrome post-traumatique, la blessure invisible © Radio France / Isabelle Souquet

Plus de 7 000 soldats français sont actuellement déployés dans le monde. L’armée appelle cela les théâtres d’opérations extérieures. Ces militaires sont majoritairement mobilisés dans la bande Sahélienne (opération Barkhane), en Centrafrique. Il y a aussi un front plus récent, en Irak et en Syrie et la guerre contre l'état islamique. Avant cela, il y a eu la guerre en Afghanistan. Une mobilisation de plus de 10 ans dans les montagnes de ce pays, qui retombe peu à peu -malgré l’engagement de milliers de troupes occidentales- entre les mains des talibans. De ces terrains, des centaines d’hommes sont revenus avec le corps abîmé : des blessures, des amputations. Il y en a d’autres qui, eux, ne portent aucune cicatrice : les blessés psychiques. L’état-major estime qu’ils sont 550 rien que pour l’armée de terre (c’est en tout cas le nombre officiel recensé à ce jour par les forces françaises). Dans un univers, aussi fermé et où le silence est d’or, l’institution militaire a cependant créé il y a 2 ans, une structure pour redonner confiance à ses blessés. C’est le CREBAT, le Centre de Ressources des Blessés de l’Armée de Terre. Pour Interception, Isabelle Souquet et Jean-Marie Porcher ont pu assister à un stage durant lequel ces soldats blessés ont commencé leur travail de reconstruction. Pendant 9 jours, dans le sublime parc du Mercantour, ils tentent de soigner cette blessure qu’ils ont longtemps niée, au motif qu’elle était invisible.

Reportage Isabelle Souquet présenté par Vanessa Descouraux. Prise de son Jean-Marie Porcher. Mixage : Manuel Couturier. Réalisation Anne Lhioreau. Assistée de Stéphane Cosme et Zohra Bensmaïli.

Rapport d’information de deux députés sur la prise en charge des blessés de guerre, 2015

Sur le site du ministère de la Défense, témoignage d’un militaire après son retour de sa mission en Afghanistan, mars 2013

Sur le site de Grotius International, article « Les blessures invisibles », janvier 2013

Sur le site Socio-logos, article d’Axel Auge « Rejoindre les rangs après la blessure. La réinsertion en milieu militaire du soldat blessé, une expérience sociale singulière », 2014

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.