Rediffusion du 30 avril 2000. Pour Interception, Sophie Becherel a goûté aux joies de l'absence de pesanteur. Elle est montée dans l'Airbus A300-zéro G qu'utilisent les Européens pour tester les équipements spatiaux et mener des expériences scientifiques. Il faut avoir le cœur bien accroché. L'avion fait des montagnes russes très calculées qui provoquent, lors de chaque parabole, vingt-deux secondes d'apesanteur… et de bonheur. La tête en bas et les pieds en l'air, Sophie Becherel raconte, dans l'euphorie ambiante, le travail très sérieux des chercheurs. De retour sur terre, explications et commentaires de l'astronaute français Jean-François Clervoy .### liens

[http://www.cnes-edu.org/sommaire/passion/projets/airbus/tech/welcome.htm](http://www.cnes-edu.org/sommaire/passion/projets/airbus/tech/welcome.htm "Le CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) consacre quelques pages aux vols paraboliques.brbr /

Des explications, des schémas ludiques et animés pour tout savoir sur les vols paraboliques, et une présentation de l'Airbus A300 zéro G.")

Le CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) consacre quelques pages aux vols paraboliques. Des explications, des schémas ludiques et animés pour tout savoir sur les vols paraboliques, et une présentation de l'Airbus A300 zéro G.### http://www.novespace.fr/VFrancais/Micrograv_F/sommaire.htm

Le site de Novespace, filiale du CNES,

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.