Des photos de personnes tuées pendant le génocide au Rwanda, à Kigali en avril 2004
Des photos de personnes tuées pendant le génocide au Rwanda, à Kigali en avril 2004 © Reuters / Radu Sigheti

6 avril 1994 : l’avion du chef de l’Etat rwandais Juvénal Habyarimana s’écrase à l’aéroport de Kigali, frappé par un missile. Quelques heures plus tard, des hordes de tueurs Hutu se répandent dans le pays : à coup de machettes la plupart du temps, ils massacrent les rwandais de l’ethnie minoritaire, les Tutsi et tous ceux qui tentent de les protéger. Le génocide fera de 800 000 à un million de morts.

A la demande de familles de militaires français tués dans l’avion d’ Habyarimana, le juge Bruguière lance une enquête pour identifier les auteurs de l’attentat.

Enquête à sens unique : elle pointe du doigt une minorité tutsi accusée d’avoir tenté de prendre le pouvoir en tuant le Président.

Aujourd’hui, c’est le juge Trévidic qui a repris le dossier. Et la piste privilégiée désormais, s’appuyant sur de sérieuses expertises de terrain, prend une toute autre direction.

L’attentat pourrait être le fait de militaires hutus extrémistes, gravitant au sein même du pouvoir à l’époque. Leur objectif : livrer les tutsis à la haine savamment orchestrée de la population majoritaire, et mettre ainsi fin aux perspectives de partage du pouvoir qu’imposait la pression internationale sur le régime rwandais.

Laure de Vulpian a suivi les traces des experts mandatés par le magistrat français. En s’étonnant qu’autant d’éléments déterminants n’aient jamais été pris en compte jusqu’alors dans le volet français de l’enquête.

Les liens

Rapport d'expertise judiciaire des juges Nathalie Poux et Marc Trévidic Rapport sur l'attentat de 1994 contre l'avion du président rwandais Habyarimana, présenté le 10 janvier 2012

Rapport Mutsinzi sur les causes, les circonstances et les responsabilités de l’attentat du 6 avril 1994 Créé en avril 2007, le comité présidé par le juriste Jean Mutsinzi est composé d’experts rwandais indépendants. Ce site propose le résumé et le texte intégral du rapport, ses annexes et une vidéo reconstituant les circonstances de l’attentat. Le rapport est disponible en version française

L’attentat du 6 avril contre l’avion du président Juvénal Habyarimana Extrait du rapport de la Mission d’information de l’Assemblée nationale sur les opérations militaires menées par la France, d'autres pays et l'ONU au Rwanda entre 1990 et 1994. La Mission, présidée par Paul Quilès, a rendu son rapport en 1998

Attentat du 6 avril 1994 à Kigali Dossier du site de la Commission d’enquête citoyenne sur l'implication de la France dans le génocide des Tutsi (CEC). Créée en 2004 par un collectif d’associations françaises, la CEC est présidée par le juriste Géraud de la Pradelle

Sur le site de l’agence de presse Hirondelle Analyse du contexte et chronologie du génocide rwandais. L’agence Hirondelle, implantée depuis 1997 à Arusha, en Tanzanie, couvre l’actualité des travaux du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), les procès suivis par les instances judiciaires nationales et les tribunaux communautaires du Rwanda

Aucun témoin ne doit survivre – le génocide au Rwanda Présentation du rapport publiée en 1999 par l’historienne américaine spécialiste de l’Afrique Alison des Forges, sous l’égide de la FIDH et de Human Rights Watch. Sur le site de l’association suisse AIDH (Association internet pour la promotion des droits de l’homme)

La version intégrale du rapport d’Alison des Forges sur le site de Human Rights Watch La version française de ce rapport a été publiée sous le titre Aucun témoin ne doit survivre (Karthala, 1999)

Rapport de l’Organisation de l’Unité Africaine sur le génocide au Rwanda Rapport rendu en mai 2000 par le Groupe international de personnalités africaines mis sur pied par l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’OUA

Le génocide rwandais dans l’Encyclopédie en ligne des violences de masse Chronologie du Rwanda (1867-1994), présentation des acteurs et état de la recherche sur le génocide. L’encyclopédie est alimentée par une équipe de chercheurs réunis autour de l’historien et politologue Jacques Sémelin, directeur de recherches au Centre d’études et de recherches internationales (CERI) de l’IEP de Paris. En français et en anglais

Rwanda 94 Un site personnel très documenté qui replace le génocide dans une perspective historique et confronte les deux théories relatives à l’attentat du 6 avril 1994

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.