Depuis plus de vingt-cinq ans, Lyon, capitale de la Résistance, n'arrête pas d'être éclaboussée par les affaires négationnistes. Le scandale a éclaté en 1978 quand les thèses de Robert Faurisson sont devenus publiques : il nie l 'existence des chambres à gaz et l'extermination planifiée des juifs. Ces thèses scandaleuses, qui tombent désormais sous le coup de la loi, sont régulièrement reprises par des personnages de l'extrême-droite, mais aussi de l'ultra-gauche, que l'université abrite en son sein. Après toute une série d'affaires, deux polémiques agitent encore l'université : le cas de Jean Plantin, condamné par la justice pour négationnisme en 1999, et celui de Jean-Paul Allard qui n'a pas été sanctionné après avoir attribué la mention Très Bien à la thèse d'Henri Roques il y a six ans. Pourquoi l'université n'arrive-t-elle pas à faire le ménage dans ses rangs ? Complicité ou incompétence ? Pourquoi des professeurs ou des chercheurs payés par l'Etat peuvent-ils poursuivre impunément des activités négationnistes et antisémites ? Pour Interception, enquête de Laurent Canonico . L'histoire du négationnisme en France. Valérie Igounet Seuil, 2000. Les enquêtes interdites. Volume 1 : Les assassins de l'Histoire Didier Daeninckx, et Enrico Porisa Amnistia.net, 2000. Eduquer contre Auschwitz. Histoire et mémoire Jean-François Forges ESF, 1997. Comment l'idée vint à M.Rassinier Naissance du révisionnisme Florent Brayard Fayard, 1996. L'avenir d'une négation. Alain Finkielkraut Le Seuil, 1982. Au cinéma : Autopsie d'un mensonge, le négationnime. Un film documentaire de Jacques Tarnero, sorti le 17 janvier 2001. Exposition : Mémoire des camps Photographies des camps de concentration et d'extermination nazis. A l'Hotel de Sully, à Paris, jusqu'au 25 mars 2001.

Haïti, le retour du père Aristide

invité(s)

Florent Brayard.

Historien### liens

http://www.univ-lyon2.fr/DOSSIERS/Lyon2/lyon2_et_negationnistes.html

Sur le site de l'Université Lyon II, un point sur les différentes affaires de négationnisme qui ont secoué cette université, avec notamment le rapport de Bernard Comte, historien et maître de conférences à Lyon II.### http://myweb.worldnet.net/%7Egilkarm/negation/Comte90/index2.html

Le site personnel de Bernard Comte, sur lequel vous trouverez de nombreuses informations sur les néga

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.