Emetteur
Emetteur © Radio France / Postmarke04

D es maux de tête, des douleurs dans la nuque, dans le dos, des douleurs articulaires ou musculaires, des symptômes si violents qu’ils poussent ceux qui en souffrent à fuir ce qu’ils pensent être la source de tous leurs maux : les ondes, ou « champs électromagnétiques ». Mais comment fuir ces ondes quand elles sont partout et couvrent désormais la quasi-totalité du territoire français ?

Téléphones portables, téléphones fixes sans fil, réseaux wifi ont désormais envahi notre quotidien.Seuls quelques centaines de ces malades des ondes, "électrosensibles" ou "électrohypersensibles", ont été répertoriés pour le moment en France mais les associations qui les défendent considèrent qu’environ 3% de la population pourrait être concernée.Elles revendiquent une véritable reconnaissance de cette maladie. Le « Grenelle des ondes », organisé par le gouvernement français en 2009, a préconisé la prise en charge des malades à l’hôpital parisien Cochin et le Conseil de l’Europe a recommandé en mai dernier la création de "zones blanches", vierges d’ondes, où les électrosensibles pourraient se réfugier. Mais ces recommandations sont restées sans effet pour le moment.Car si les symptômes sont réels, le débat scientifique sur la responsabilité des ondes, lui, n’est pas tranché. Les résultats des différentes études sont contradictoires.En attendant, les électrosensibles dont Sandy Dauphin a recueilli les témoignages ne savent pas vers qui se tourner et cherchent des moyens plus ou moins efficaces, onéreux ou originaux, pour apaiser leurs souffrances.

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/01/d64add84-4806-11e1-a6ab-842b2b72cd1d/640_gsm_base_station_4.jpg" alt="Une antenne relais GSM sur un toit à Paris" width="640" height="480" />
Une antenne relais GSM sur un toit à Paris © Radio France / ~Pyb
Prise de son : Yvan Turk, Jean-Pierre Pernel & Laurent Lucas

Rediffusion de notre émission du 29 janvier 2012

cliquez sur le lien ci-dessus pour retrouver infos, photos, liens ou la programmation musicale

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.