Jean-Claude le réparateur de vélos
Jean-Claude le réparateur de vélos © Radio France /

Hiver 1954 : l’annonce du décès d’une femme, morte de froid dans la rue, indigne l’abbé Pierre. Il lance un appel à la solidarité nationale. L’appel déclenche une vague de réponses sans précédent. Dans la foulée, les députés adoptent une loi interdisant l’expulsion de locataires pendant la période hivernale. 31 mars 2011 : fin de la période hivernale : sur la seule région parisienne, 3000 personnes bénéficiant de la protection de cette loi sont remis à la rue. 62 ans après sa création par l’abbé Pierre, Emmaüs continue d’accueillir les sans abris. On en estime le nombre à 100 000 dans toute la France. Un cinquième de ces personnes ont pourtant un salaire. L’abbé Pierre a disparu en 2007. Sa disparition, mais aussi l’installation d’un climat de crise où les égoïsmes priment rendent la tâche d’Emmaüs d’autant plus difficile aujourd’hui. Pour Interception, Céline Rouzet a rencontré ceux pour qui le mot d’Emmaüs sonne comme une promesse de réconfort dans des vies fracassées par la misère. Réconfort d’autant plus grand qu’ici on ne parle pas de charité, mais de solidarité. Car la première richesse qu’offre le mouvement à ses « compagnons », c’est un travail.

Les liens

Site d'Emmaüs Le site officiel de tous les Emmaus de France

Actu: Emmaüs accueille trente-deux compagnons Article sur le site de Ouest France sur l'embauche de compagnons à Villiers- Charlemagne publié le 12 mai 2011

Actu: Patrick et Christian compagnons d'Emmaüs Article sur le site de la Voix du Nord sur deux compagnons employés sur des chantiers

Evénement: 12 eme salon de la solidarité internationale Article sur le site du magazine Elle, sur la grande vente pur la solidarité Internationale qui aura lieu le  dimanche 19 juin 2011 à la Porte de Versailles

Christophe Deltombe président d'Emmaüs France Interview sur Radio Classique de Christophe Deltombe en Octobre 2008

Site de l'observatoire des inégalités L’Observatoire des inégalités est un organisme indépendant d’information et d’analyse sur les inégalités. Il est situé à Tours et dispose d’une antenne en région parisienne. Outre l’équipe permanente, il s’appuie sur un réseau de citoyens sensibilisés par la question des inégalités. L’Observatoire des inégalités dispose par ailleurs d’un conseil scientifique composé d’économistes, de philosophes, de sociologues et de juristes.

Fondation Abbé Pierre

Site de l'Insee Chiffres sur l'inégalité

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.