C haque année, par contrainte ou par choix, des femmes et des hommes quittent leur terre natale et s’installent en France où ils espèrent faire souche.

Depuis 2007, l’OFFI (l’Office français pour l’immigration et l’intégration) les invite à signer un contrat par lequel ils s’engagent à apprendre le français. Placés sous l’autorité de l’Education nationale, les GRETA enseignent à ces stagiaires adultes la langue de leur pays d’accueil.

A Bobigny, nous avons suivi pendant deux jours l’une des formatrices du GRETA. Elle se prénomme Ourida. Elle accomplit sa mission dans le cadre de « Vivre ensemble » ; ce programme encourage la fréquentation des musées et des théâtres par des publics qui sont peu (ou pas du tout) familiers de ces lieux culturels.

Le Louvre ne fait pas exception au programme, bien au contraire.

Formée par « Vivre ensemble » , Ourida se fait un devoir d'emmener ses stagiaires parcourir les galeries du musée le plus visité au monde.

« La Culture pour tous » chère à André Malraux prend ainsi tout son sens.

Les liens

Mission Vivre Ensemble En novembre 2003, le ministre en charge de la culture, Jean Jacques Aillagon, a demandé à la Cité des sciences et de l’industrie de piloter une mission « Vivre ensemble » pour lutter contre les discriminations dans le domaine de la culture. La volonté était de mobiliser les institutions culturelles pour que progressent « la tolérance, le respect des différences et le désir de vivre ensemble ».

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.