A une semaine du soixantième anniversaire du Débarquement , Interception a choisi cette semaine de donner la parole aux habitants de la Normandie. Soixante ans ont passé, et on peut aujourd'hui regarder l'envers du décor: le Jour J marquât non seulement le début de la libération de la France et de l'Europe, mais ce fût aussi une effroyable boucherie: aux côtés des 150 000 soldats alliés ou allemands morts au combat, en moins de trois mois il y eu 20000 civils français tués. « On ne voulait pas le croire. Les alliés qu'on attendait depuis si longtemps nous envoyiIent ieurs bombes !» raconte -la voix encore brisée- Bernard Beuron. Pierre-Antoine Daray explique comment un soldat allemand les a aidés, lui et sa famille à se construire une tranchée pour se protéger. «J'ai souffert plus des alliés que des allemands !> avoue pour sa part Henri Hollyin, Des témoignages recueillis par Frédéric Barreyre. 6 juin le choc Edouard MARET et Claude PARIS, éd. Ouest-France 6 juin 44 Jean-Pierre AZEMA Robert O. PAXTON et Philippe BURIN, éd.Perrin-Le Mémorial de Caen Robert Capa, l'oeil du 6 juin 44 Claude QUETEL hors série découverte/gallimard Aumônier de la France libre René de NAUROIR éd.Perrin Revue Historia, numéro exceptionnel, "les soldats de la liberté. Bataille de Normandie : les 100 jours qui ont tout changé"Paroles du Jour J Jean-Pierre Guéno Jérôme Pecnard Editions les Arènes, France Info, France BLEU, Mémorial de Caen Paroles du Jour J Double CD Editions Gallimard, France Info, France BLEU, Mémorial de Caen Exposition "Paroles du Jour J" Au mémorial de Caen jusqu'en Décembre, et sous sa version itinérante dans la salle des pas perdus, Gare Saint Lazare du 1er au 6 juin 2004

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.