INTERCEPTION Le magazine de reportage de la rédaction de France-Inter a choisi de donner la parole à ses reporters, sur le terrain, en Irak. - Renaud Bernard est à Bagdad, au cœur du cyclone, mais très encadré et limité dans ses mouvements par les responsables de la « communication » irakienne. - Fabienne Sintès est « intégrée » aux forces américaines de la 101ème Airborne, qui va participer au siège ou à l’attaque de Bagdad. Comment informer en étant chaperonnée par l’armée US ? - Claude Bruillot a vécu les combats de Oum Qasr et autour de Bassorah en choisissant d’être indépendant, mais dans des conditions très précaires de sécurité. Il remonte maintenant vers Bagdad Autant de regards différents sur les événements, dans des conditions très diverses de vie, de reportage, ou de témoignage. Nous les complèterons par deux points de vue : celui d'un photographe de l'AFP, Eric Féferberg , qui est en première ligne avec les soldats américains; et celui d'un homme de télévision, Philippe Rochot , grand reporter à France 2. Jamais un conflit n’a été raconté aussi vite, d’aussi près. Jamais la télévision n’avait diffusé en direct des reportages de guerre. Les reporters ont souvent une vision réelle, mais étroite et parcellaire de cette guerre.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.