Crimée
Crimée © Radio France / Julie Piétri

Depuis mars dernier, à l’issue d’un référendum dénoncé par la communauté internationale, la presqu’île de Crimée a fait sécession de l’Ukraine. Ce qui était la "Côte d’Azur" de la Russie tsariste, puis de l’Union Soviétique, a quitté le giron de Kiev pour se placer sous celui de Moscou. En un éclair, les nouvelles autorités ont rayé tout ce qui pouvait rappeler l’appartenance à l’Ukraine : la région est passée à l’heure de Moscou, le rouble a remplacé la Hryvnia. Et seule prévaut désormais la langue russe sur les bâtiments officiels. Quant à la cohabitation entre la majorité russe et les minorités ukrainienne et tatare, paisible jusqu’alors, elle a dégénéré. Les haines attisées par la propagande de Moscou ont forcé une partie de la population à quitter la région. Ceux qui restent baissent la tête. Quant aux Tatars, ils redécouvrent l’angoisse de l’avenir. Les Européens comme les Américains ont imposé des sanctions à la Russie pour la punir de cette annexion. Mais l’histoire semble déjà avoir digéré cet épisode-là, en attendant le prochain : dans le Dombass cette fois, à l’Est de l’Ukraine où les armes russes se font entendre.

Emission présentée par Pascal Dervieux

Un reportage de Julie Piétri et de Fabien Gosset (Prise de son)

Réalisation Anne Lhioreau assistée de Stéphane Cosme

Les liens sur la Crimée :

Courrier international : "L’Otan n’aura pas la Russie" - septembre 2014

Courrier international : "La Crimée est russe, même l’opposition le dit"- octobre 2014

Rianovosti : dossier multimédia sur le rattachement de la Crimée

Francetvinfo/Géopolis : dossier multimédia sur les transformations de la Crimée après son annexion par la Russie

Site officiel du référendum rédigé en russe, ukrainien et tatar de Crimée

Site non officiel du référendum avec le vote en ligne

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.