Le Vendée Globe fait à la fois rêver et trembler. La course, qui se déroule tous les 4 ans, est l’épreuve ultime dans la course au large et en solitaire.

Le skipper français Thomas Ruyant dans son monocoque Imoca "Le souffle du nord" le 23 Septembre, 2016 au large de Lorient, en marge des préparatifs du Vendée Globe solo de course à la voile autour du monde.
Le skipper français Thomas Ruyant dans son monocoque Imoca "Le souffle du nord" le 23 Septembre, 2016 au large de Lorient, en marge des préparatifs du Vendée Globe solo de course à la voile autour du monde. © AFP / DAMIEN MEYER

Le Vendée Globe c'est plus de 40 000 kilomètres -pour ceux qui ont un vocabulaire de terriens-, soit plus de 21 000 miles nautiques, pour -ceux qui ont une culture marine-.

Dimanche 6 novembre, 29 navigateurs de 10 nationalités différentes (mais pas une seule femme pour cette 8ème édition) s’élanceront pour ce périple en mer, dont on dit souvent qu’il est la dernière véritable aventure de notre époque. Les meilleurs boucleront ce tour du monde à la voile et en solitaire en trois mois environ, après avoir navigué sur plusieurs océans, passé devant le rocher du cap Horn, et pour beaucoup essuyé un bon nombre de frayeurs et de pépins à bord.

Si le déferlement de technologies à bord rend l’aventure moins mystérieuse que lors des premières éditions, elle reste pour autant fascinante. Interception a voulu suivre au plus près la préparation d’un des skippers qui s’apprêtent à s’élancer : Thomas Ruyant, 35 ans, un marin sur le tard, il n’est pas breton. Né à Dunkerque, ses premières années, c’est sur la glace qu’il les passe : il joue au hockey sur glace.

Pourquoi se lance-t-on dans une telle aventure ? Pourquoi tant d’énergie pour se faire peur et mal ? Comment vit-on à bord ? Comment supporte-on la solitude ? Interception vous embarque ce dimanche.

Une émission présentée par Vanessa Descouraux

Reportage de Jérôme Val avec une prise de son en mer assurée par Benjamin Chauvin et à terre Thomas Robine. Mixage : Philippe Thibaud

Réalisation : Anne Lhioreau assistée de Stéphane Cosme et Zohra Bensmaïli.

Aller plus loin

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.