« Penser par soi-même » à l’âge adolescent est une question de survie. Reportage sur les influenceurs, la psychologie des ados, les violences conjugales, et un échange saisissant avec Ginette Kolinka rescapée d’Auschwitz.

Ginette Kolinka, rescapée d’Auschwitz avec les lycéens Interclass de René Auffray à Clichy la Garenne.
Ginette Kolinka, rescapée d’Auschwitz avec les lycéens Interclass de René Auffray à Clichy la Garenne. © Radio France / Fanny Leonor Crouzet

Interclass' va au de l’éducation aux médias. Collégiens et lycéens des quartiers dits défavorisés développent les sens de l’expression et de la critique. En dépit du confinement, ils n’ont pas décroché et se sont investis dans ce programme.

Toute la saison, en classe, journalistes et producteurs de France Inter interviennent au lycée pour sensibiliser les élèves à l’information, les aider à traquer les fake-news, et leur apprendre la technique des outils afin qu’ils les utilisent pour endosser la tenue du reporter. La finalité de la saison, pour chaque établissement du dispositif, c’est une émission d’une heure diffusée sur France Inter. 

Cette saison 5 est pilotée par Eric Valmir.

Au lycée René Auffray de Clichy la Garenne, pendant le confinement, le contact n’a pas été rompu. Les élèves se sont familiarisés, en même temps que les professionnels, avec l’interview à distance depuis leur domicile familial. Et une tendance globale s’est dessinée dans les thématiques choisies : penser par soi-même. Ne pas se laisser entraîner dans un âge où les personnalités se construisent sur les échafaudages de l’adolescence, souvent dans des contextes troublés. 

Ce n’est pas un hasard s’ils ont choisi d’inviter Ginette Kolinka, 95 ans, rescapée d’Auschwitz. La conversation a duré plus de deux heures. Echange saisissant ramené à 15 minutes dans l’émission. Pour la plupart, ils découvrent par le prisme de questions-réponses les détails des camps de concentration. Ils interrogent le négationnisme et chacun sort, sonné, par la force du témoignage. La diction de Ginette Kolinka est précise, sa narration imagée, ses mots justes. On comprend l’expression « un moment de radio ». Une force que rien ne peut définir 

Que pèsent les influenceurs sur les réseaux sociaux ? Question qui taraude les élèves qui passent plusieurs heures par jour sur snapchat et instagram. Rencontre à distance avec deux influenceuses. 

Parler de la violence est un terme récurrent dans toutes les classes du dispositif. A Clichy, les filles ont choisi la violence conjugale. Et se sont investies dans la réalisation de ce reportage

Enfin, comment déceler les troubles psychologiques chez les adolescents, ces troubles ont-ils été renforcés pendant le confinement ? Livrés à soi-même, comment s’en sortir par la pensée ? Les psy de la maison des ados des Hauts de Seine sont venus au lycée pour répondre aux questions. 

Enfin, une conversation ouverte. Les filles de la classe ont voulu évoquer la question de leurs tenues vestimentaires, un problème qui empoisonnent leur quotidien. Micros ouverts, expression libre. 

Interclass', saison 5 à Clichy

Production et Rédaction en Chef : Eric Valmir assisté de Fanny Leonor Crouzet

Equipe France Inter : Omar Ouahmane, Emmanuel Leclère, Nicolas Mathias, Rachel Saadoddine, Alexandra Ackoun, Sixtine Lys

Reportage ouverture : Sixtine Lys

Prise de son : Fréderic Cayrou et Hélène Langlois

Réalisation : Lilian Alleaume

Programmation musicale : Jean-Baptiste Audibert avec les élèves d’Interclass

Equipe lycée René Auffray : Véronique Maylin, Charlotte Hamidani

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.