Tous les quinze jours, les équipes de France Inter se sont rendues dans le beau CDI du collège Georges Rouault, dans le 19ème arrondissement de Paris. Là-bas, elles ont accompagné les élèves dans l’élaboration de 4 reportages inspirés de la devise républicaine, que nous vous proposons d’écouter aujourd’hui.

Les élèves du collège Georges Rouault du 19ème arrondissement de Paris, posent avec les équipes de France Inter et leurs enseignantes
Les élèves du collège Georges Rouault du 19ème arrondissement de Paris, posent avec les équipes de France Inter et leurs enseignantes © Radio France / Emmanuelle Daviet

Après les attentats de janvier 2015, le « vivre ensemble », formule très respectable, a été lessivé dans les discours politiques et usé par la communication. Nous lui préférons « Agir ensemble ». Et dans le dispositif « InterClass’ » c’est précisément ce que nous faisons, travailler en équipe pour « agir ensemble ». Voici le résultat de cet effort commun.

Les tontines, ou l’économie fraternelle

Une tontine, c’est un groupe de personnes qui chaque mois met de l’argent dans une caisse commune. Et le montant de cette cagnotte est donné à tour de rôle à chacun des participants.

Guidé dans leur reportage par l’étudiant en journalisme Cyprien Pézeril, les élèves ont rencontré trois femmes, qui leur ont expliqué comment fonctionne une tontine, qui en profite et pourquoi. Une illustration locale de la fraternité entre habitants d’un même quartier.

L’inégalité fille/garçon dès le plus jeune âge

Dans la cours de l’école, nous raconte Rime, les garçons prennent toute la place pour jouer au foot quand les filles restent assises sur un banc, privées d’espace. L’inégalité est déjà installée, sans qu’on la perçoive toujours. Les élèves du groupe de Dorothée Barba ont usé de leur perspicacité pour se poser la question suivante : à quel âge commencent les inégalités entre les filles et les garçons

3 min

L’inégalité fille/garçon dès le plus jeune âge

Par Sonia Leyglene

Start-up : où sont les femmes ?

Les start-up, ou « jeunes pousses », ont attiré l’attention des élèves du groupe de Sara Ghibaudo. Ils se sont intéressés non pas à leur caractère innovant, ni à leurs bureaux en « open space » où tout le monde doit se sentir bien, mais à la parité. Sous la vitrine du progrès et du nouveau cool, les élèves ont vu un univers très masculin, sexiste et inégalitaire.

3 min

Start-up : où sont les femmes ?

Par Sonia Leyglene

Sommes-nous libres ? Témoignages de France et d’ailleurs

« Je ne sais pas ce qu’est la liberté car je n’ai jamais été enfermé », « La liberté je ne sais pas ce que c’est car tout le monde l’imagine différemment ». Autant de paroles d’élèves récoltées, autant de définitions. Parmi les termes de la devise, celui-ci est peut-être le moins parlant pour les élèves d’InterClass’. Certains ont donc décidé, aidés par Caroline Gillet, d’aller voir ailleurs. Jusqu’en Algérie.

4 min

Sommes-nous libres ? Témoignages de France et d’ailleurs

Par Sonia Leyglene

Un grand merci aux élèves et à leurs professeurs, ainsi qu’aux équipes de France Inter pour leur travail tout au long de l’année.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.