Les adolescents racontent.

"On le prend mal ce que les racistes ils nous disent"…

Ce sont les mots d'un collégien d’Interclass…

Et à travers eux, on perçoit le fossé immense qui existe entre ces adolescents de banlieue et Paris intra-muros. Il y a donc ceux qui vivent à l’intérieur du boulevard périphérique et les autres, ceux qui souvent se sentent mis au ban de notre société. C'est ce que raconte Guillaume Battin, il est journaliste à la direction des sports de Radio France et engagé dans Interclass' pour la deuxième année consécutive. Il travaille avec les collégiens de Grigny 

Une fois les  avoir accueilli à  Radio France, il est très important d’aller aussi dans leur classe. Encore une fois merci aux chefs d’établissement et aux enseignants de nous accueillir, les élèves y sont également très sensibles. 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.