Franck Olivar est attaché de production et reporter à l'émission "La Marche de l'histoire". Cette année, il a aidé les élèves à tourner un reportage sur l'égalité des chances à Sciences Po.

Tout au long de l’année InterClass’, les élèves travaillent sur un thème de reportage qu’ils ont choisi avec un professionnel de la radio publique française
Tout au long de l’année InterClass’, les élèves travaillent sur un thème de reportage qu’ils ont choisi avec un professionnel de la radio publique française © Radio France / Emmanuelle DAVIET

"La vision que j'avais de la banlieue passait par le prisme des médias - dont nous faisons partie - et nous sommes malgré tout le fruit d'une éducation et d'un conditionnement", juge Franck Olivar, attaché de production à France Inter.

Après sa rencontre avec les élèves, il explique avoir eu de la banlieue, "tout d'un coup, une vision émotionnelle par les récits que eux me faisaient de leur quotidien". Avec une grande franchise, il avoue avoir vu tomber ses préjugés sur ces ceintures urbaines souvent méconnues, y compris des journalistes. Et d'ajouter, sagement : "L'autre détient toujours une vérité qui nous échappe".

Les élèves de son groupe ont eu de leur côté l'occasion de visiter une grande école de prestige : Sciences Po Paris. L'une pensait que "ce n'était pas pour elle", l'autre que les conditions d'admission excluaient les jeunes de campagne ou de banlieue.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.