Pour nous, l'été, et on espère pour vous, les vacances, approchent. Pour les lycéens, les épreuves du Bac ont débuté, et les collégiens passent leur brevet dans quelques jours. Trois générations aux préoccupations différentes. En cette dernière chronique, trois récits de rencontres.

Cette année, 21 reportages ont été réalisés par les élèves, tous inspirés par les trois termes de la devise républicaine. L’occasion de faire des rencontres et de combattre ses préjugés.
Cette année, 21 reportages ont été réalisés par les élèves, tous inspirés par les trois termes de la devise républicaine. L’occasion de faire des rencontres et de combattre ses préjugés. © Radio France / Fanny Léonor Crouzet

Carine et les mineurs migrants de la Chapelle

"Moi en général, je me plains un peu. Mais quand je les ai vu... On pas les mêmes conditions de vie et je me trouve chanceuse", confie Carine, lycéenne à Sarcelles, lors de l'émission de son établissement. Avec son groupe, encadré par le producteur et reporter Antoine Chao, Carine est allée à la rencontre de mineurs exilés de leur pays d'origine à la porte de la Chapelle.

Cette rencontre l'a aidée à prendre de la distance sur sa propre situation.

Badr et Steven s'entretiennent avec Plantu

"Peut-on rire de tout ?", demande Emmanuelle Daviet à ses invités au micro: Badr et Steven, lycéens à Aulnay-sous-Bois. Chaperonnés par l'animatrice Patricia Martin, ils ont tout deux interviewé Jean Plantureux, dit Plantu, caricaturiste au Monde.

Chacun dans ces mots, ils expliquent pourquoi leur entretien avec Plantu leur a fait comprendre que la liberté d'expression est une valeur fondamentale.

Chloé et les journalistes de France Inter

Chloé, elle aussi lycéenne à Aulnay-sous-Bois, raconte de son côté la rencontre avec les équipes de France Inter.

"On s'est vraiment impliqué pour faire réussir ce projet, pour que ça nous plaise, et que ça vous plaise à vous aussi [...] On voulait se faire entendre à travers ces reportages", résume-t-elle.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.