Comment restituer la complexité d'une affaire judiciaire en 3 minutes et 30 secondes ? Les lycéens de Sarcelles se sont frottés cette année au travail minutieux de la restitution des faits de justice à la radio. Emmanuel Leclère est journaliste au service Police/Justice de France Inter. Il a accompagné ce reportage.

Emmanuel Leclère a accompagné les élèves du lycée Jean-Jacques Rousseau de Sarcelles dans la restitution de l’affaire Mara Kanté, histoire d’une erreur judiciaire
Emmanuel Leclère a accompagné les élèves du lycée Jean-Jacques Rousseau de Sarcelles dans la restitution de l’affaire Mara Kanté, histoire d’une erreur judiciaire © Radio France / Fanny Crouzet

Emmanuel Leclère, passé par le service étranger de France Inter, a longtemps travaillé sur l'Afrique. Lors des séances InterClass', il raconte l'actualité du Mali, de la Côte d'Ivoire ou du Tchad, et décèle un intérêt des élèves vis-à-vis de ces pays.

Aujourd'hui, le journaliste a intégré le service Police/Justice de France Inter. Un champ de reportage plutôt opaque pour les élèves. "Ils sont au courant de plein de choses, mais il y a aussi beaucoup de distorsion d'information. On retrouve beaucoup de clichés."

De fil en aiguille, les élèves choisissent de plonger dans l'affaire Mara Kanté, jeune footballeur emprisonné à la suite d'une erreur judiciaire. Emmanuel Leclère se souvient des nombreux a priori des élèves, au début. "lls pensaient que les policiers étaient des pourris, et que Mara Kanté était forcément innocent".

Deux interviews plus tard, les élèves ont appris ce qu'était une information vérifiée, traitée de façon journalistique. Rendez-vous les dimanche de juillet à 16h pour écouter le travail des élèves de Sarcelles. 

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.