Elle a quitté Ottawa pour Paris, reprend le répertoire des chansons d'Haïti des années 30, fait du théâtre aussi : Melissa Laveaux reçoit chez elle toujours souriante, pour évoquer ses questions préférées. En 2ème heure : Interférences puissantes de Vendredi sur Mer à Thomas Bangalter passant par Cat Power.

Selfie
Selfie © Melissa Lavaux

Programmation musicale de la soirée  

  • The Good The Bad & The Queen – « Merrie Land »
  • Fantastic Negrito – « Transgender Biscuits »

Première heure : en compagnie de  Mélissa Laveaux

Elle joue de la guitare électrique, chante et compose, s'essaie même au théâtre. Elle s’intéresse de près aux questions de genre, comme à ce qui touche les vivants et les morts, bref, il y a un peu de vaudoun chez Melissa Laveaux. La canadienne a choisi Paris depuis plus de dix ans ; dans son dernier album, Radio Siwèl (label : No Format) elle visite le répertoire des chansons d’Haïti des années 20-30 (celui de Martha Jean Claude notamment) pour mieux parler de ce qui la touche, aujourd’hui en 2018. PourInterférences elle a choisi dix, douze chansons (voire plus encore) il a fallu choisir, et vous verrez c’est large, et c’est beau. Pour l’instant, Melissa Laveaux reçoit chez elle, près de Ménilmontant, avant d’aller à la salle de sport, nous préparant un Turmeric Latte (elle donne volontiers la recette : avec du curcuma donc, et du lait d’avoine). Intarissable en musique comme en cuisine, Melissa Laveaux s'amuse de tout, même lorsque c'est à pleurer : elle confie avoir imaginé un jour avec une amie que le racisme ayant atteint son paroxysme, certains décidaient le Blackxit : le départ pour ailleurs de tous les noirs et de qu'ils ont apporté. Elle nous raconte aussi d’où vient cette chanson "Kouzen" qui se balade depuis quelques temps sur France Inter…

  • Melissa Laveaux – « Kouzen »
  • Fugees – « Fu-Gee-La » (Refugee Camp Global Mix) 
  • Mia Doi Todd & José Gonzales – « Um Girassol da Cor do Seu Cabelo »  (Lô Borges) 
  • Angèle – « Jalousie » 
  • Alabama Shakes – « Over My Head » 
  • J.S. Ondara – « American Dream »
  • Sun Ra – « Doors To the Cosmos » 
  • Baloji – « Glossine » (Zombie)
  • Deerhoof vs Kasaï Allstars – « Travels Broaden the Mind »

Deuxième heure : plein de nouveautés et d'Interférences  

  • Vendredi Sur Mer – « Ecoute Chérie 
  • Le Mystère des Voix Bulgares – « Unison » 
  • Cat Power – « Woman » version live France Inter concert à réécouter ici
  • Leon Bridges – « Bad Bad News »

Il y a bientôt un an, le 9 décembre 2017, le France entière était saisie par l'émotion suscitée autour des funérailles nationales de Jean-Philippe Smet devenu Hallyday. "Johnny héros français" comme il a été dit ? Le grand documentaire de Nicolas Maupied & Didier Varrod Johnny Made In France propose d'y réfléchir à travers une foule d'archives et de témoignages inattendus, de Dominique A à Jean Pierre Raffarin.

Diffusion vendredi 9 novembre à 21h sur France 3 

  • Johnny Hallyday « Lettre de Fans » (1967)
  • Eels – « Bone Dry »
  • L.A Salami – « Jean is Gone »
  • Nova Materia – « Kora Kora »
  • Thomas Bangalter (Daft Punk) – « Riga take 5 » à écouter en intégralité ici 
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.