Musicienne et philosophe, Agnès Gayraud publie l'essentielle "Dialectique de la pop" et choisit pour Interférences sa bande-son idéale. De Brigitte Fontaine à Lee Perry en passant par Françoise Hardy. Nouveautés et archives au programme de la 2ème heure avec, entre autres, Jean Genet et Muthoni Drummer Queen.

Agnès Gayraud
Agnès Gayraud © Loïc H. Rechi

Cette première heure, on la passe chez l'épatante Agnès Gayraud. Chanteuse et musicienne (sous le nom La Féline) elle est aussi professeur de philosophie et d’esthétique et vient de publier Dialectique de la Pop (éditions de la Découverte). Un ouvrage fait de raison (de contradiction surtout autour de la pensée de Theodor W. Adorno) mais aussi de passions, dont elle explique qu’il ne faut pas toujours chercher à les comprendre, pas plus qu’à vouloir trouver du progrès dans la chanson pop

En tout cas, il y avait du progrès dans ce nouvel appartement où elle vient d’emménager. En témoigne le nouvel orgue qu’elle a voulu nous faire entendre, tout de suite .... Et puis on a parlé musique et puis on a écouté des disques ...

Programmation musicale de la soirée

Première heure, en compagnie d'Agnès Gayraud

  • La Féline (Agnès Gayraud) – "Royaume" 
  • Kurt Vile – "Loading Zones" 
  • Clarence Tom Ashley – "The Coo-Coo Bird" 
  • Cyril Cyril –  "Colosse de Rhodes" »
  • Brigitte Fontaine – "Demi Clocharde"
  • Françoise Hardy – "A Cache-Cache" 
  • Lee Scratch Perry – "Bird In Hand"
  • Kris Kristofferson – "Casey's Last Ride"

Ecoutez la Discothèque idéale d'Agnès Gayraud pour Interférences

Deuxième heure : plein de nouveautés et d'interférences 

  • Rendez-Vous – "Sentimental Animal"
  • Sleaford Mods – "Stick In A Five And Go" 

INA Tendu (Archives) : Jean Genet, octobre 1970 

La voix de Jean Genet très en colère au lendemain de l’arrestation d’Angela Davis, le 13 octobre 1970 aux Etats-Unis. L'émission dont est extraite l'archive a été censurée. À la suite de l'arrestation d'Angela Davis, Les Rolling Stones écriront « Sweet Black Angel » ; pour aller plus loin sur ces rapports entre le Black Power et Musique dans les années 1965-1975 , on recommande le livre de Pat Thomas : Listen Whitey ! sons & images du Black Power (1965-1975, aux éditions Les Fondeurs de brique). 

  • The Rolling Stones – "Sweet Black Angel"
  • Bill Pritchard – "We Were Lovers" (réédition du disque Parce Que, en duo avec Daniel Darc) 
  • Barbara Carlotti – "Tu peux dormir"
  • LEM – "Mehr licht" 
  • Muthoni Drummer Queen – "Suzie Noma" >> B.O du Film RAFIKI >> prochainement au festival AFRICOLORS 
  • Melissa Laveaux – "Kouzen" 
  • Joe Strummer – "Letsagetabitarockin’"  
  • Minuit – "Le Goût du sel"
  • Etienne Jaumet – "Nuclear War" 
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.