Le guitariste de F.F.F et de Johnny reçoit chez lui à l'occasion de son premier solo, Yarol. Depuis Elvis jusqu'aux Black Keys en passant par Zapp, le musicien nous ouvre les portes de son studio et retrace les fantômes qui hantent sa musique. En deuxième heure nouveautés avec Koffee, The Last Poets, Papaconstantino...

Yarol Poupaud
Yarol Poupaud © Radio France / Matthieu Conquet

Entretien en compagnie de Yarol Poupaud

Il a brillé dans F.F.F puis au sein de MUD, Black Minou jamais très loin de son frère Melvil, le guitariste, réalisateur, ancien directeur musical de Johnny Hallyday signe à 50 ans son premier album solo, sobrement titré Yarol

Installé dans son home-studio pas loin de la place Pigalle, il nous raconte l'histoire de son prénom, celle de la photo de la couverture, signée Jean-Baptiste Mondino (qui évoque directement celle de "Born to Run" de Bruce Springsteen) sa passion pour Elvis et Hendrix, et nous fait même grâce d'une démonstration de la pédale Talk Box... Interférences électriques !   

  • Yarol Poupaud « Voodoo Love »
  • Elvis Presley « Crawfish »
  • Delgrès « Se Kon Sa » 
  • Jacques Brel « Les Marquises »
  • Johnny Hallyday « Pardonne-moi » 
  • Nick Waterhouse « Songs for Winners »
  • The Black Keys « Lo/Hi »
  • Zapp & Roger « More Bounce To The Ounce »
  • Jimi Hendrix « Castle Made Of Sand »
  • Lou Doillon « Too Much »
  • Jorge Ben « Take It Easy My Brother Charles »

Le concert de Yarol le 20 mars à la Maroquinerie est déjà COMPLET, vient de s'ajouter le 13 nov.2019 à la Cigale à Paris. 

La tournée passe par Beauvais, Dijon, Alençon, Volvic, Cognac...

Deuxième Heure

  • Andrew Bird « Sisyphus » 
  • Saulo Duarte « Flor de Sohno »
  • Arthur H « Il / Elle »

Extraits du Livre Blues Power : une histoire parallèle du blues de Stéphane Deschamps préface de Mathias Malzieu Paru le 7 mars 2019 Editeur GM éditions,

  • The Last Poets « The Music » à voir au Festival Banlieues Bleues  en Seine Saint Denis
  • Koffee « Throne »
  • Angel Bat Dawid « What Shall I Tell My Children Who Are Black » (Dr.Margareth Burroughs)  >> Poème de l'écrivaine Margareth Burroughs (1968 )
  • Johan Papaconstantino « J’sais pas »  
  • Extrait de “Le peuple va libérer l’Algérie” (collectif) 

ARCHIVE : Rachid Taha  « Et pourquoi on voterait pas ? »  "Tout le monde en parle" Thierry Ardisson 2005

ARCHIVE INA : Alain Pacadis au micro de Bernard Pivot dans Apostrophes le 7 avril 1978  

La mauvaise foi du critique rock et le sens du cliché légendaire incarnés ici par Alain Pacadis dans cet entretien pour Apostrophes. Pour les Etats-Unis, et sans légende ni mauvaise foi, je vous recommande la recommande lecture d’un livre qui vient de paraître « Encore plus de bruit : l’âge d’or du journalisme ROCK en Amérique, par ceux qui l’ont inventé » : Nick Tosches, Greil Marcus, Peter Guralnick, Jann Uhelszki, Jon Landau … Maud Berthomier les a tous rencontrés et interviewé, c’est passionnant et révélateur sur la musique comme moteur d'écriture. Livre paru aux Editions Tristram. 

  • Extrait du film « Mona et moi » de  Patrick Grandperret. Musique Johnny Thunders & Patti Palladin «  I was Born To Cry »     
  • Labelle « Playing at The End of the Universe » (Orchestre Univers Version)     

Bonus : le clip d'UVB76 : « Siji »

Le duo UVB76  signe un clip tout en mouvement : qui commence sur un grand échangeur la nuit et se poursuit sur les autoroutes de Shangai et Chengdu… laissez-vous porter. Label Teenage Penopause [TMR031]

Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.