De Lady Day à Ambrose Akinmusire, la jeune chanteuse déjà récompensée par 3 Grammy Awards livre quelques-une de ses écoutes préférées, et même le secret de ses robes. Faites aussi le tri sélectif avec Interférences parmi les nouveautés : Lana Del Rey Sublime et même Serge Reggiani, inédit.

Cécile McLorin Salvant
Cécile McLorin Salvant © Radio France / Matthieu Conquet
  • Lana Del Rey « Doin’ Time » Nouveauté sortie hier : générique de fin du documentaire consacré au groupe SUBLIME

Entretien avec Cécile McLorin Salvant

Notre invitée ce soir n’a pas encore trente ans, elle a déjà remporté 3 Grammy Awards (un pour chaque album), « Voix de l’année » aux Victoires du jazz 2018 elle fait l’admiration de tous aux Etats-Unis comme en Europe, c’est la chanteuse Cécile McLorin Salvant. Un sourire et des lunettes reconnaissables au premier coup d’œil, comme sa silhouette le jour elle traversait radio France pour une journée spéciale que lui consacrait France Musique, plutôt que de lui parler de ses Grammy je lui ai demandé d’où venait sa robe rouge… (fabriquée par sa mère) Vous découvrirez qu'en plus de la peinture -les aquarelles qui illustrent ses albums sont d'elle- Cécile McLorin Salvant pratique aussi le luth et la broderie sur soie (la preuve en photo ci-dessus). 

  • Cécile McLorin Salvant « Ever Since The One I Love’s Been Gone » « J’ai écouté la version d’Arthur Prysock, crooner , grosse voix d’homme, mais c’est plus les paroles qui m’ont guidé pour mon interprétation .
  • Cécile McLorin Salvant « J’ai l’cafard »  « J’ai choisi cette chanson parce que ça commence par cette phrase « non j’suis pas saoule » qui est pour moi la meilleure façon de commencer une chanson»
  • Melissa Laveaux « Tolalito » 
  • Loyle Carner (feat. Jorja Smith) « Loose Ends » 
  • Billie Holiday « The Man I Love » « rythmiquement c’est hallucinant ce qu’elle fait, harmoniquement aussi il y a des trucs vraiment bizarres, étranges, surprenants… cette capacité de vraiment faire ressortir le sens des mots... moi j'essaie mais elle est vraiment forte, et puis il y a un côté radical chez elle. »
  • Ambrose Akinmusire « Particle / Spectra » 
  • Nina Simone « Pirate Jenny » 
  • JS Ondara « Saying Goodbye » 
  • Lole y Manuel « Todo es de color » 
  • Ala. Ni « Differently » 
  • Derrick Hodge « Song 3 »

DEUXIEME HEURE

  • Little Simz « Offence » 

Lecture par Serge Reggiani : Paul Eluard « Et un Sourire »

  • Cat Power « You Get »

Extrait du film « Vincent, François, Paul et les autres » de Claude Sautet (1974) musique Philippe Sarde

  • Serge Reggiani « Dans le miroir »  titre inédit (1972) Paroles Jean Dréjac Musique  Michel Legrand. A retrouver dans le COFFRET "Une Vie d'artiste" 18 CD + 2 DVD (Polydor)
  • Angèle « Balance ton quoi »  
  • Hubert Lenoir « Fille de personne II »
  • Acropolis Bye Bye « Den se Pistevo » suite du projet tradi-moderne de Ian Balzan Dorizas qui puise aussi bien dans le rebetiko que Skyladiko - un double album vient de sortir on y trouve ce  « Den se pistevo » une reprise d'un morceau célèbre de Stelios Kazan-tzidis. 
  • Kate Tempest « Firesmoke »  Son album « The Books Of Traps And Lessons » sortira le 15 juin. Elle sera l'invitée d'Interférences à cette occasion. 
  • Le Clip : Sebastian « Run For me (feat.Gallant) » 
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.