Si elle joue Mozart et Ravel comme personne, la pianiste Vanessa Wagner écoute aussi beaucoup de slowcore, du rock et de la musique électronique. Pour Interférences elle partage quelques titres qui l'accompagnent en tournée. Nouveautés et archives au programme de la deuxième heure avec Joni Mitchell et Neneh Cherry.

Vanessa Wagner
Vanessa Wagner © Alexandre Cazac

Alors qu'elle publie un beau disque "Liszt / Pärt" réunissant dans un programme inattendu le virtuose flamboyant du romantisme et le maître de l'épure, Vanessa Wagner se raconte à travers ses écoutes "non-classiques" : ces titres souvent tristes qu'elle écoute régulièrement, aussi fort qu'ils sont lent. L'occasion aussi d'évoquer son engagement de citoyenne, pour les migrants comme pour la cause animale. 

Avant cela il sera question de vampires et d'une neo-soul brillamment servie par un certain Jameson (écrivez JMSN). 

Programmation musicale de la soirée 

Première heure : en compagnie de Vanessa Wagner

  • Arthur H  « Nosferatu »
  • JMSN  « Talk is Cheap »
  • Arvo Pärt : “Für Alina” par Vanessa Wagner
  • Eels : « Bone dry » (Pias) 
  • Sophie Hunger : « Le vent nous portera »
  • Low : « Disarray » 
  • Blondie & Philip Glass : “Heart Of Glass” (Crabtree Remix) 
  • Hana Vu (feat. Satchy) « Cool »
  • Bicep « Opal » (Four tet Remix) 
  • Father John Misty « Disappointing Diamonds are the rarest of Them All »

écoutez la playlist de Vanessa Wagner

Deuxième heure : plein de nouveautés et d'interférences 

  • Artic Monkeys « Tranquility Base Hotel & Casino »
  • Beak  «  Brean Down » 

INA Tendu : 

Archive :  Joni Mitchell  « Both Sides Now»  extrait du DVD  Live At Isle Of White  festival 1970 ( Eagle Rock-Universal)

Au mois d’août 1970 se tenait la troisième édition du festival de l’île de Wight. Parmi les invités Gilberto Gil, les Doors, Miles Davis, Jimi Hendrix, Sly and The Family Stone… et Joni Mitchell. La fête devait être belle, comme à Woodstock mais elle s’avère très compliquée. Joni Michell doit monter au pied levé sur scène, dans une atmosphère électrique où tous les hippies ne sont pas des gentils… Sur les 600 000 personnes ou plus qui vont converger ce week-end vers les champs où se déroule le festival, plusieurs milliers sont refoulés parce qu’ils n’ont pas acheté de ticket. Une palissade géante en métal a été installée autour de l’enceinte pour les empêcher d’assister au concert. Dans le même temps, beaucoup d’artistes arrivent en retard, certains en Rolls ou en caravane de luxe, renforçant le sentiment d’écart entre le public et les musiciens. Murray Lerner a filmé le festival et suivi notamment Joni Mitchell arrivée le samedi, au troisième jour : quand le matériel énorme des Who est installé sur scène sans que personne d’autre ne puisse s’en servir… Il y a plus de 5 heures de retard dans le programme et les organisateurs supplient Joni Mitchell de monter seule sur scène pour apaiser le public en colère. « J’ai accepté et ils m’ont livré à la bête ». Une impressionnante confrontation d'où la chanteuse ressort exténuée mais vainqueure. 

  • Vanessa Paradis « Les Mots simples » (version LIVE France Inter acoustique pour "Boomerang"+ version album) 
  • Neneh Cherry  « Shot Gun Shak »
  • Leonie Pernet «  African Melancholia » 
  • Anthony Joseph « Bandit School »  
  • Baloji   « Glossine (Zombie) » 
  • Kiddy Smile « Be Honest »
  • Pion « Sympacide »
  • Nova Materia « Procession » 

Tournée de Vanessa Wagner en 2018 :    

  • 16      Octobre : Bruxelles : Schumann / Schubert / Liszt
  • 20      Octobre : Arsenal de Metz : Liszt
  • 21      Octobre : Philharmonie de Paris : Liszt
  • 26      & 27 Octobre : Maison de la Musique de Nanterre : invitée de Yoann Bourgeois
  • 30      Octobre : Paris, Salle Wagram : création piano électro autour de Debussy avec l’artiste Molécule (captation France 2) 
  • 17 Novembre : Osaka, avec le Kansaï Philharmonic Orchestra (direction Augustin Dumay) : Schubert / Liszt / Poulenc 
  • 24      Novembre : Le Perreux : Statea (avec Murcof)
  • 24      Novembre : Salle Gaveau, Festival La Dolce Volta : Mozart, Grieg,      Schumann.
  • 27      Novembre  : Rouen : Statea (avec Murcof)

Au cours de l’année 2019, Vanessa Wagner jouera entre autre au Théâtre des Bouffes du Nord (dans le cadre de la Belle Saison) avec Augustin Dumay, à la Seine Musicale et à la Philharmonie de Paris. Elle fera aussi sa première tournée en Inde.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.