jean-pierre bel
jean-pierre bel © PHOTOPQR/OUEST FRANCE / Daniel Fouray

Hélène Jouan reçoit Jean-Pierre Bel, président socialiste du Sénat. Jean Marc Ayrault, le premier ministre, prononcera mardi son discours de politique générale devant les députés. Le lendemain, il fera la même chose au Sénat sans demande de vote. Jean Pierre Bel justifie ce choix : Les socialistes sont à majoritaires avec 2 voix d’avance. Faire voter serait risqué vu que trois sénateurs du PS sont devenus ministres, ils ne peuvent plus voter. Le groupe communiste (21 sénateurs) se retrouve en position d’arbitre…

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.