Alors que le parquet de Bordeaux a annoncé avoir requis dans l'affaire Bettencourt des non-lieux en faveur de Nicolas Sarkozy et de l'ex-ministre Eric Woerth, ce dernier répond aux questions d'Hélène Jouan.

"Ça fait trois ans que je dis qu'il n'y a rien dans ce dossier, on va bien finir par me croire !" L'ancien ministre du Budget, mis en cause dans la fameuse affaire Bettencourt, reste droit dans ses bottes. Pour lui, le non-lieu réclamé par le parquet de Bordeaux pour lui et pour Nicolas Sarkozy, accusés d'abus de faiblesse, serait la seule réponse logique à "un dossier vide".

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bordeaux examine aujourd'hui les recours de la défense contre la régularité de l'instruction. Les avocats contestent notamment la légitimité du juge Gentil, jugé trop proche d'un des experts convoqué durant la procédure.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.