Les propos de Benzema sur Deschamps et « une partie raciste de la France » ont donné lieu à de nombreuses réactions hier. L'Humoriste dénonce dans une lettre ouverture l'attitude de l'attaquant français. Il est l'invité de Léa Salamé.

Tribune adressée à Karim Benzema « Cher Karim tu as merdé »

Il a un poids à porter.Aujourd’hui, on connaît plus le nom de Karim Benzema que des ministres . On sait qu’il y a un problème avec les gens de population nord-africaine mais je dois quelque chose à mon pays qui est la France. Je n’accable pas Karim Benzema, à un moment on aura besoin de lui.

Il a prouvé que le football n’était pas un sport collectif mais très individualiste. Depuis ce bus de Knysna, il y a l’an zéro du comportement. La France a la mémoire courte, la preuve, on reparle aux Allemands, si Benzema s’était tu et avait gagné la ligue des champions, ça aurait fichu une sacrée pression à Didier Deschamps.

Jamel Debouze : « Sans Benzema et et Ben Arfa, nous ne sommes plus représentés en équipe de France ». C'est quio ce "Nous" ?

Pour moi "nous" c’est la France, la République, si nous devions jouer à la proportionnelle, n’en déplaise au Front national, les Juifs et les Chinois auraient aussi leur mot à dire.

C’est très dangereux ce qui se passe en France, notre rôle d’humoriste est très important.Faire du stand-up, pour des gens qui nous ressemblent dans la salle a eu des conséquences tragiques sur notre pays. Il n’y a qu’à voir le résultat des Molières, il n’y a qu’à voir un rappeur comme Black M qui devait chanter à Verdun et qui n’a pas chanté parce qu’il s’appelle Black M.

Sport facteur d’intégration ?

Comme facteur d’intégration ? C’est de la merde !Je ne suis pas Français tous les quatre ans.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.