Médecin du sport, spécialiste des questions de dopage, Jean-Pierre de Mondenard répond aux questions de Bruno Duvic sur les récentes révélations de la télévision publique allemande: un tiers des athlètes médaillés entre 2001 et 2012 seraient dopés. La Russie et le Kenya seraient particulièrement visés.

Même si les contrôles antidopage se multiplient, il n'est pas facile d'identifier les athlètes qui pratiquent le boosting
Même si les contrôles antidopage se multiplient, il n'est pas facile d'identifier les athlètes qui pratiquent le boosting © MAXPPP / Peter Kneffel
Les invités
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.