Christian Jacob
Christian Jacob © radio-france / Vincent Isore/IP3 press

Hélène Jouan reçoit Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale. « La priorité de son parti va être de mettre en évidence la démagogie du nouveau gouvernement. »«Après les promesses de campagne, le premier ministre explique qu’il va stabiliser le nombre de fonctionnaires, tout en baissant la masse salariale, alors il va baisser les salaires ? » Sur la guerre des chefs entre François Fillon, Jean-François Copé et Bruno Le maire, Christian Jacob estime que le parti à un fonctionnement démocratique, d’où les débats au sein du parti. Mais son objectif reste de jouer son rôle d’opposant au Président de la République. Par exemple sur son budget : « Didier Migaud le président de la cour des comptes appelle de ses vœux l’équilibre entre dépenses et économies : mais le gouvernement de Jean-Marc Ayrault prévoit de faire 7 milliards de dollars de dépenses, mais seulement un milliard d’économie.» L’invité d’Hélène Jouan pense que le déficit pèsera sur les bas salaires. Le député de Seine-et-Marne se donne l’été pour faire la différence entre François Fillon et Jean-François Copé pour faire le bilan de l’un et l’autre. Il a parlé d’un non-évènement au sujet de l’annonce de la candidature de François Fillon, parce que l’ancien premier ministre en avait parlé déjà dans le Figaro.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.