Le FN est "une formation étrangère aux valeurs républicaines" et son "programme plongerait le pays dans le chaos" c'est ce qu'affirme un proche d'Alain Juppé dans son livre "La vérité sur le programme du Front national" il est l'invité de Léa Salamé.

" Le FN au pouvoir, c'est une augmentation du coût du travail de 19 milliards d'euros." " Le programme du FN n'évolue pas où à la marge."

Votre constat : il faut revenir aux textes du FN pour le combattre. (...) Sur quels textes avez-vous travaillé? Sur les seuls disponibles du grand public : le programme du FN de 106 pages écrit en 2011 et le programme de Marine Le Pen.

Elle risque de les amender ! (...) Le programme n'évolue pas où à la marge.

Le coeur de votre ouvrage, c'est de pointer les incohérences du programme. Par exemple le FN est "Pour les entreprises et les 35h".

En fonction de la clientèle à laquelle il s'adresse ses propositions changent. (...) Le FN promet aux agriculteurs une augmentation des prix agricoles mais 27 pages plus loin, il promet une baisse des prix pour le consommateur.

C'est une des propositions phares du FN : augmentation de 200 euros des salaires de 1500 euros. Cela concerne 10 millions de personnes. On est autour d'un coût de 25 milliards d'euros. Elle dit financer la mesure en augmentant les droits de douane de 3% avec les pays en voie de développement. (...) Ça donne 3% de 200 milliards d'euros, soit 6 milliards d'euros. (...) ce sont les chefs d'entreprise qui vont payer (...). Le FN au pouvoir, c'est une augmentation du coût du travail de 19 milliards d'euros.

Vous attaquez les incohérences mais vous pensez que les 7 millions de personnes qui votent FN votent pour un programme ? Quelle que soit votre colère, regardez pour qui et pour quoi vous votez. (...) La droite de gouvernement a en partie échouer mais il y a des personnes parmi elle qui veulent bien faire.

C'est peut-être la faiblesse de votre livre, vous êtes partisan. C'est sa force. Il y a un pendant (...) Je pense à Alain Juppé que je soutiens.

Un an après les élections municipales de 2014, 73% des administrés de villes FN se disaient satisfaits de leur maire. Je pense que Fréjus n'est pas la France. (...) à chaque fois qu'un maire a essayé d'appliquer me programme du FN il s'est fait foutre dehors.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.