Le ministre de l'Intérieur est l'invité de Léa Salamé, après plusieurs déchéances de nationalité pour des personnes jugées en lien avec des entreprises terroristes.

François Hollande est le vice-chancelier de l’Allemagne ?

Ce sont les propos de violence, d’outrance et d’esbrouffe tenus par Marine Le Pen hier. En face de de ces propos il y avait la France, il y avait la force il y avait ces sérénités.

Était-il dans son rôle de lui répondre, lui le chef de l’Etat, à elle députée européenne, ce qui en fait sa première opposante ?

J’ai surtout constaté son ovation […] comme s’il montrait à l’Europe entier que Marine Le Pen n’est pas la France.

Souverainisme c’est un gros mot ?

François Hollande n’a pas dit que c’était un gros mot. [ ...] Je pense que c’est une erreur politique aujourd’hui de prendre l’arme de la souveraineté pour la frelater.

Vous avez dit hier : la politique d’asile en Europe est obsolète, il faut changer les règles, changer le processus de Dublin, qui bloque ?

Ça veut dire qu’il faut un véritable contrôle des frontières extérieures de l’Europe. Ce qui veut dire que Frontex soit mieux armé.

Pourquoi il n’y a pas de garde-côtes ?

J’avais proposé en août 2014 de substituer Mare Nostrum par une opération conduite par Frontex, il faut mettre en place des hotspots […] et organiser les reconduites à la frontière des migrants irréguliers.

Comment expulser plus vite ceux qui ne sont pas réfugiés ?

Mogherini a un mandat pour exécuter ces expulsions retour. Il faut mettre en place les hotspots et il faut aider plus ceux qui nous aident.

On s’est engagé à aider plusieurs centaines de réfugiés ?

Les migrants qui sont arrivés d’Allemagne […] ont eu rapidement le statut de réfugiés et à partir d’aujourd’hui ces réfugiés seront répartis en zone non tendues [...] dans les campagnes, en Haute Marne, en Haute Loire, en Champagne Ardenne, dans le sud de la France.

Mon objectif c’est qu’on maîtrise les flux.

Vous annoncez des mesures très fermes contre les réfugiés qui ne se conforment pas çà nos principes ?

Tous ceux qui bénéficient de l'accueil de la France doivent se conformer aux principes de la République. S'ils ne s'y conforment pas, parce qu'ils sont en lien avec des activités terroristes, qu'ils commettent des actes de délinquance, des conclusions doivent en être tirées.

J’ai procédé à des déchéances de nationalité pour des individus qui […] avaient fait l’objet de jugements. […] 5 déchéances en quelques mois et je continuerai cette politique. […]

Je procède à des expulsions d’imams prêcheurs de haine, je donnerai les chiffres le 13.

L’expulsion va avec la déchéance ?

Bien entendu.

Sur les propos de Mélenchon sur Air France ?

Vous pensez vraiment qu’il est de la responsabilité d’un responsable public d’aviser la violence ? Considérer qu’il puisse y avoir des formes de violence acceptables ce n’est pas responsables.

Pourquoi les policiers ne sont pas intervenus ?

Il faut arrêter de mettre en cause les policiers. […] Vous voulez que je mette des policiers maintenant dans tous les comités d’entreprise de France ? […] Je tiens à leur rendre un vibrant hommage pour leur courage.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.