Les femmes gagnent en moyenne 24 % de moins que les hommes. Le Haut conseil à l’Egalité entre les femmes et les Hommes doit rendre son rapport aujourd'hui, l'ancienne présidente du MEDEF, Laurence Parisot est l'invitée de Léa Salamé.

Les bourses dévissent, est-ce qu’on va vers une nouvelle crise des subprimes ?

En Europe sûrement pas, en France non.

Les hôtesses de l’air de British Airways ont enfin gagné le droit de pouvoir choisir entre un pantalon et une jupe. On en est là ?

Je suis stupéfaite que ça ait pris autant de temps.

Je suis surprise d’observer une misogynie terrible en France. Il ne faut pas l’oublier. C’est une forme de racisme , moins violent et moins visible mais qui est douloureux.

Dans les entreprises on a failli avoir une femme à la tête d’une entreprise du CAC 40. Failli car finalement c’est Gérard Mestrallet qui restera pour deux ans encore à la tête d’Engie. Sa numéro 2 Isabelle Kocher est seulement nommée directrice générale. Qu’est-ce qui s’est passé ? Même si j’aurais été contente de voir Isabelle Kocher prendre la tête d’Engie, pour autant, je ne serai pas critique car Gérard Mestrallet est président non exécutif, c’est bien Isabelle Kocher qui va diriger l’entreprise.

__

__

Sauf que l’Etat qui est actionnaire principal a décidé de ne pas la nommer tout de suite présidente. Ségolène Royal a dit qu’il fallait prolonger la phase transitoire.

De toute manière, dans 2 ans, elle sera présidente d’Engie sans aucun doute. D’ailleurs l’Etat n’est pas exemplaire en matière de parité hommes femmes et dans d’autres entreprises.

__

__

Un rapport sur la parité hommes femmes en entreprises est remis aujourd’hui au Gouvernement. Il va finir dans un tiroir ?

Il a pour vocation de mesurer l’évolution dans les conseils d’administration depuis la loi de 2011, que j’ai moi-même plus que soutenu. Cette loi impose un quota de femmes dans les CA.

__

__

Es-ce qu’il y a une amélioration ?

Elles y vont et c’est un très bon signe. On dit que le poisson pourrit par la tête, quand les choses vont bien au sommet, ça se diffuse dans toute l’entreprise.

Beaucoup d’entreprises sont allées chercher des femmes, beaucoup de femmes étrangères.

Dans a série des bonnes nouvelles, l’inégalité des salaires se réduit, elle n’est que de 19%.

Ça veut dire qu’on progresse pour autant il ne faut pas lâcher, je voudrais dire que des associations comme « La barbe » sont tout à fait utiles, comme « Jamais sans elles » pour que les femmes soient plus présentes dans les nouvelles technologies.

Dans le dernier recueil d’Emmanuel Carrère il y a cette phrase :« Dans la guerre des sexes, […] le sort de l’homme, à nos âges, est beaucoup plus enviable que celui de la femme, c’est affreusement injuste mais c’est la vérité. »

Il faut que les hommes politiques se regardent avec lucidité sur cette question. Quand je vois que des sénateurs reviennent sur un article qui permet de lutter contre le harcèlement sexiste dans les transports, je me dis, envoyons toutes un exemplaire du Deuxième sexe aux sénateurs qui ont voté cette loi.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.