Le politologue rappelle que le Front National "vient de l'extrême droite et du national-populisme". Pour lui, il ne faut "pas pronostiquer hâtivement la mort du PS", un parti bien implanté localement. Il répondait aux questions de Léa Salamé..

Les invités
  • Gaël BrustierChercheur en sciences politiques associé au CEVIPOL (Centre d'Etudes de la Vie Politique).
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.