Pour le Vatican, cette visite du pape en Extrême-Orient a une importance particulière du fait de la place de cette région du monde "dans la politique et dans l'économie mondiale ". Et ceci même si les catholiques ne sont que 3,2 % des habitants du continent.

Le voyage du pape en Corée, du 13 au 18 août, correspond également au soutien qu'll souhaite apporter aux "Églises minoritaires" mais vivantes, et à la Chine, où l'enjeu de la christianisation est perçu par le Vatican comme stratégique.

Les ouvriers installent une banderole géante représentant le pape et un message de bienvenue
Les ouvriers installent une banderole géante représentant le pape et un message de bienvenue © REUTERS/Kim Hong-Ji

Odon Vallet, historien des religions, spécialiste du Vatican, est l'invité de Bruno Duvic.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.