Invité de Léa Salamé, Jean-Marie Le Pen, président du Front National désormais exclu du parti, est revenu sur les résultats les élections régionales où le parti emmené par sa fille Marine a échoué dans sa conquête d'une région.

Jean-Marie Le Pen s’est réjoui de la poussée du parti qu’il a fondé et dont il a été président d’honneur jusqu’à sa récente exclusion. « Le Front national n’accède pas à l’exécutif mais gagne 800 000 voix et a plus de 360 élus », s’est-il ainsi félicité, visiblement ravi.

« Valérie Pécresse , prévient-il, devra en tenir compte. Sans les voix qui viennent de Walleyrand de Saint-Just et du Front National, elle aurait été battue ».

«La stratégie du Front national n’est pas parfaite, on peut faire mieux ». C’est-à-dire, selon l’homme, « parfaire l’unité du Front National » en le réintégrant.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.