Longtemps fidèle de Nicolas Sarkozy, la députée européenne LR est désormais une des onze candidats à la primaire de la droite et du centre.

►►► Harcèlement : "je n'ai pas signé l'a ppel des 17 ex-ministres"

** "Je n'ai pas signé cet appel car il a été rédigé non pas par une ministre mais par une journaliste du JDD. Je n'étais pas en accord avec la totalité du texte et il n'était pas possible de l'amender. Le fait qu'on mette en avant le nom de Denis Baupin, je ne suis pas procureur (...). J'observe qu'aucune plaine n'a été déposée (...). Comme je ne sais pas, je ne signe pas."

►►► "Le sexisme existe. Mais nous avons un arsenal législatif sévère" "Nous avons une plate-forme le 39 19 pour les violences faites aux femmes" "Le harcèlement n'est pas le fait de la classe politique"

►►► Sur l'interview du pape François dans la Croix : "Je ne partage pas l'analyse qui est la sienne sur les racines chrétiennes de la France" "Il est parfois contradictoire dans ses déclarations. Il parlait il y a peu d'invasions musulmanes" "Il n'a pas une connaissance suffisante de l'Europe" "Je l'invite à relire des textes de Jean Paul II" ** "Pour ma part, je pense que la France a des racines chrétiennes"

►►► Bureau Les Républicains sur le vote des Français de l'étranger à la primaire "Je suis pour le vote électronique" "Je veux rappeler que dans la Charte des primaires le vote papier était inscrit" "Il faut qu'il y ait un ordre du jour systématique en bureau" "Il y a des problèmes de sécurisation, il faut les étudier"

►►► À propos de Nicolas Sarkozy:

"Je dis que c'est très dur de revenir quand on a perdu une présidentielle" "Les Francais ont envie de nouvelles idées de nouveaux parcours et pourquoi pas de femmes"

►►►Et sur sa propre c andidature à la primaire? ** "J'ai presque fini"

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.