Ancienne secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy et ancienne membre du Parti radical, elle lance son mouvement "La France qui ose" et s'est déclarée candidate à la présidentielle de 2017. Elle est l'invité de Léa Salamé.

"Je propose un projet de radicalité. Si on en est là, c'est parce qu'il a manqué quelque chose de plus précieux que de l'argent à bien des dirigeants ces dernières décennies, c'est le courage ."

"Je n'ai été candidate qu'une seule fois, c'était aux législatives en 2012 (...) mais la question c'est plutôt qu'est-ce-que je propose aux Français ?"

Les 35heures ?"Ce n'est même plus un sujet, ce n'est pas là dessus que je vais faire campagne. Nous sommes dans un autre monde, nous sommes dans l'économie collaborative, dans des statuts plus réactifs, dans des activités cumulées"

__

"Concrètement ça veut dire des jurys citoyens et des référendums, comme pratiques de l'exercice du pouvoir. Il faut donner le pouvoir aux mains des citoyens."

"Evidemment, je n'ai pas 40 ans de vie politique derrière moi, à moins que vous ne considériez que seuls eux sont légitimes"

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.