Montée de l'Etat au capital de Renault, capitalisme à la française, Louis Schweitzer, commissaire général à l'investissement, président d'Initiative France et ancien patron de Renault est l'invité de Marion L'Hour à 7h50.

Louis Schweitzer s’est notamment exprimé en tant qu’ex PDG de Renault, alors que l’Etat s’apprête à décrocher des droits de vote double en tant qu’actionnaire. Sur ce point, Louis Schweitzer a estimé que l’idée que les actionnaires de long terme aient plus de droits que les actionnaires qui "viennent, passent et, dans le fond, se fichent éperdument de l’avenir à long terme de l’entreprise " était une "idée juste ". En outre, puisque, selon lui, Renault est une entreprise française, il est important qu’elle le reste. L’Etat faisant alors figure non de "tuteur ", mais comme un "point d’ancrage fort ". Les marchés, rappelle-t-il étant cycliques, il est important à ce titre qu’une entreprise de ce type, vouée à rester sur le territoire français, puisse se reposer sur un actionnaire stable.

Louis Schweitzer
Louis Schweitzer © CC BY-SA 2.0 / fondapol
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.