Affaire Bygmalion, le député UMP des Yvelines a répondu aux questions de Clara Dupont-Monod.

Henri Guaino explique:

J’ai bien compris qu’il y avait au moins 10 million de fausses factures mais c’est un sac de nœud que je suis incapable de démêler.

L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy se défend d'avoir été au courant du moindre problème de financement. "J’écrivais des discours et je faisais de la stratégie politique. Ca n’a rien à voir avec le financement de campagne" at-il confié.

S'il n'était pas au courant, Nicolas Sarkozy l'était encore moins explique-t-il. "Un candidat, il est submergé par les problèmes politiques de la campagne, l’intendance suivra…"

Mais l'UMP doit maintenant trouver une solution, pour que le "naufrage" s'arrête.

►►► ALLER PLUS LOIN | Bygmalion accuse l'UMP de "fausses factures"

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.