François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, s'est dit mardi soir sur TF1 "gaulliste" et "chrétien".

Un positionnement inédit sous la Ve République pour un responsable de cette envergure. Pour en parler, notre invitée est Sophie Gherardi, après une carrière de journaliste économique (Prix du meilleur article financier en 2010 pour une série sur la crise des subprimes), se consacre depuis cinq ans aux questions de laïcité et de fait religieux en entreprise. En 2011/2012, elle a fondé le Cefrelco (Centre d'étude du fait religieux contemporain).

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.