The Cure
The Cure © Radio France

C'est la consternation ici à France Inter, depuis que nous avons découvert cette information relayée sur le site d'un grand quotidien national : des photos de "débauche en groupe" de plusieurs cadres locaux du parti communiste chinois circulent sur la toile.

Bien évidemment les personnes concernées, à savoir la secrétaire du parti du district de Lujiang et son numéro deux, ont affirmé, lors d'une interview que les photos étaient fausses et qu'elles avaient été photoshopées... évoquant une calomnie, ils affirment qu'ils ne sont en aucun cas des partouzeurs, et encore moins des chinois, même s'ils reconnaissent avoir tout de même les yeux un petits peu bridés...

Après avoir provoqué un vif émoi dans tout le pays, cette affaire a ensuite permis au parti communiste de recruter de nouveaux adhérents, puisque le standard téléphonique du PCC aurait été pris d'assaut par les appels de millions de citoyens, réclamant une carte du parti et des informations sur les prochaines soirées!

En Chine, la "débauche de groupe" est interdit par la loi, et peut-être punie de cinq ans d'emprisionnement. En revanche, il est parfaitement autorisé d'appartenir au parti communiste... Etonnant, non?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.