Il y a 70 ans, paraissait « l’Etranger », élu meilleur livre du XXème siècle...

Le dessinateur argentin, José Muñoz se souvient encore de son coup de foudre littéraire avec Albert Camus, une rencontrehypnotisante et inspirante...

José Muñoz parle de Camus comme d'un compagnon de route, un partenaire de jeu qui l'éclair...

"Aujourd’hui ma mère est morte, ou peut être hier, je ne sais pas…" ces premiers mots de Meursault l’ont happé, hypnotisé...

Muñoz s’est mis dans les traces du héros étranger à lui-même. Il a dansé avec Alger, ses ombres et ses lumières, il nous parle de cette subjectivité Camusienne, et nous emmène dans une Algérie coloniale et tourmentée avec sa belle sensualité au bout du crayon…

Evénement(s) lié(s)

José Muñoz

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.