Devantures sans nom, menu unique, dîner tardif, note salée et estomac creux... Les "nouvelles lois de la food " ne plaisent pas tellement à Noëlle Bréham qui préfère le charme des bons restaurants en terrasse. Elle a passé les portes d'un restaurant qui a été pour elle une vraie révélation, et nous le raconte dans Je pense que... voilà .

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.