Alors que le gouvernement Bolsonaro livre tout le territoire (réserves amérindiennes comprises) aux appétits des géants miniers et de l’agrobusiness, des habitants des favelas de Rio expérimentent des initiatives d’agriculture urbaine sans pesticides.

A la rencontre des favelas écolos
A la rencontre des favelas écolos © Radio France / Giv Anquetil

Du Complexo do Alemao à Santa Marta, on y revalorise la terre et les communautés, avec des discours de justice sociale et environnementale. Dans le quartier de Rio Comprido, de joyeuses mamies révolutionnaires cultivent des plantes médicinales à flanc de favela pour faire des shampoings et anti-moustiques qu’elles distribuent aux habitants. 

De l’autre côté de la baie, à Macaré, le Mouvement des paysans sans terres (MST) cultive en agroforesterie des terres délaissées en montrant qu’un autre rapport à la terre est possible.

Les favelas écolos
Les favelas écolos © Radio France / Giv Anquetil
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.