Ce n’est qu’en 1967 que les Aborigènes, qui occupent de manière continue cette île-continent depuis bientôt 80 000 ans, ont été reconnus par les autorités australiennes comme faisant partie de la population.

Ado à Shoalhaven
Ado à Shoalhaven © Radio France / Giv Anquetil

Et ce n’est qu’en 2008 que le gouvernement s’en est officiellement excusé. Mais dans leur lutte pour leur reconnaissance de peuple littéralement premier en Australie, certaines fortes têtes comme Oliver Costello mettent aussi en avant leur maîtrise des firesticks et des techniques de brûlis traditionnelles, issues d’une intime connaissance des différents environnements. 

Plus au sud, Ado Webster nous emmène à travers des collines calcinées de Shoalhaven jusqu’à une forêt où il avait, deux ans auparavant, provoqué des feux maîtrisés pour entretenir le paysage selon les méthodes du peuple Yuin. Et la parcelle a été comme miraculeusement contournée par les flammes de février.

Ado Webster nous emmène à travers des collines calcinées de Shoalhaven
Ado Webster nous emmène à travers des collines calcinées de Shoalhaven © Radio France / Giv Anquetil
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.