De la plaine de Cochabamba au barrage d’Hampaturi au-dessus de La Paz, en passant par les villages de l’altiplano, histoires d’eaux dans l’altiplano, avec Franck Poupeau, sociologue (CNRS), à l'Institut français d'études andines.

Bolivie : Altiplano, fragments d’une révolution... Au cours de l’eau avec Franck Poupeau
Bolivie : Altiplano, fragments d’une révolution... Au cours de l’eau avec Franck Poupeau © Radio France / Giv Anquetil / France Inter

Le sociologue Franck Poupeau publie un ouvrage rassemblant ses années de terrain sur les conflits environnementaux, les inégalités urbaines et les politiques de l’eau dans la région.

📖 LIRE - Altiplano. Fragments d'une révolution, Bolivie, 1999-2019 (Editions Raisons d'Agir, 2021)

Dans le sillage de Pierre Bourdieu, dont il supervise les éditions posthumes, il a suivi de très près les soubresauts politiques et les espoirs de changement qui ont soufflé sur la Bolivie avec l’arrivée au pouvoir d’Evo Morales en 2006, “premier Président Indigène d'un-pays d'Amérique”. 

Le sociologue Franck Poupeau, dans l’usine de lithium du Salar d’Uyuni
Le sociologue Franck Poupeau, dans l’usine de lithium du Salar d’Uyuni © Radio France / Giv Anquetil / France Inter

L’occasion de croiser la grande histoire et ses mots d’ordre (comme la proclamation de l’indianité et du tort fait à la Papachama , la Terre-mère) et la réalité souvent plus complexe du terrain et des efforts parfois contradictoires pour sortir de leur conditions les plus pauvres du pays le plus pauvre d’Amérique Latine. 

Entre le ciel et la terre, l’Altiplano dépend de l’eau
Entre le ciel et la terre, l’Altiplano dépend de l’eau © Radio France / Giv Anquetil / France Inter
L'équipe